I'm a title. Click here to edit me

07.08.14 Après les déchets australiens ...

Nous devons rester vigilants quant au projet d'extension de Trédi pour recevoir ces types de déchets …une mobilisation permanente s'impose … pour refuser toute tentative venue d'ailleurs … de prendre à bras le corps le problème sanitaire de la pollution atmosphérique

qui hypothèque notre santé et celle de nos enfants.

Lire notre positionnement …

Cliquer aussi sur :

Notre avis sur le fonctionnement de TREDI et sur ce qu’il aurait rejeté dans notre environnement en 2013.

 25.08.14 Demande complément d’informations

Le personnel d’une entreprise iséroise nous a fait part de son Inquiétude quant au traitement d’un produit très dangereux et déclare que cela « représente des risques très importants sans se donner les moyens appropriés pour traiter ces produits ».

Quels sont les moyens appropriés manquants identifiés ?

Le CHSCT est-il informé de la situation ?

Merci de bien vouloir répondre.

14/03/13 Jean Pertuis NOTRE PORTE PAROLE VOUS INFORME :

En accédant enfin à la base de données CEDRIC, j'ai balayé quelques entreprises et n'ai pas été vraiment surpris de découvrir rien que par les arrêtés préfectoraux (je ne suis pas allé plus loin, comme les rejets et les bilans de fonctionnement)que nous étions dans une zone hautement polluée et à haut risques, surtout avec ADISSEO, site des Roches, avec la proximité de la CNPE de St-ALBAN, mais cela on l'avait déjà identifié.

 

Qu'on en juge.

OSIRIS : mise en demeure en raison du non respect des VLE des 100 mg/Nm3 de poussières pour la chaudière N°6 au plus tard le 31.12.13.

BLUESTAR SILICONES : résorber la pollution des sols engendrées par la fuite du fluide caloporteur. Suivi trimestriel de la nappe pendant toute l'année 2013.

 

PRAYON : Mise en demeure car non respect des VLE à l'atmosphère des fours INOX et HAGAN en poussières. Au plus tard le 31.12.13.

ADISSEO Salaise : demande de dérogation pour mieux maîtriser les légionelles pendant les arrêts. C'est pas vraiment normal une telle demande.

ADISSEO, site des Roches : trop compliqué à expliquer mais cela démontre l'énorme risque qu'il y a, identifié quand même, une étude de dangers en cours pour maîtriser les risques et un échéancier allant jusqu'à 2016. Il nous faut absolument demander un rapprochement des risques entre St-Clair et St-Alban.

THOR : un sérieux rappel à l'ordre.

TREDI : accord pour traiter les déchets d'Ukraine.

GDE : demande d'analyse mensuelle de dioxines mais dans les mêmes paramètres, du foutage de gueule.